Huggies Pull-Ups
Mère embrassant son fils
Qu’est-ce que l’énurésie nocturne?

Dix raisons de ne pas s’en faire (vraiment!) si votre enfant mouille son lit

Peu importe la manière dont votre enfant et vous essayez de gérer l’énurésie nocturne, cette dernière peut certainement ajouter beaucoup de stress pendant l'enfance. Mais bien que le bon côté d’une telle situation puisse être difficile à voir (surtout lorsque vous devez changer de vêtements durant la nuit), il existe des raisons qui font que l’énurésie nocturne ne doit pas nécessairement conduire à un manque de sommeil et à des soucis de toutes sortes. Et avec la grande discrétion et la conception digne de vrais sous-vêtements de Goodnites®, votre enfant peut se réveiller chaque matin au sec et en toute confiance.

Voici dix raisons de ne pas s'en faire quand votre enfant mouille le lit.

1. Vous n’êtes pas seuls.

Selon la National Kidney Foundation, aux États-Unis, sept millions d'enfants de trois ans et plus mouillent leur lit. Quand on sait que son enfant n'est pas le seul à mouiller le lit la nuit, on se sent un peu mieux. Et l'enfant se sent mieux lui aussi. Les experts affirment que parler à votre enfant pour lui faire comprendre qu'il n'est pas seul à souffrir d'énurésie est une excellente façon de rehausser son estime personnelle.

2. Chez la plupart des enfants, le problème se corrige de lui-même.

Selon l'American Academy of Pediatrics (AAP), l'énurésie chez l'enfant s'explique principalement par le développement insuffisant de la vessie, qui ne peut donc contenir l'urine toute la nuit, et l'incapacité de l'enfant à réaliser que sa vessie est pleine pour se lever et aller à la salle de bain. Cela dit, l'énurésie chez l'enfant cesse souvent quand il grandit et se développe physiquement. L'AAP rapporte que la plupart des enfants cessent de souffrir d'énurésie avant l'adolescence et que seul un adulte sur cent souffre de ce problème.

3. Il existe des moyens efficaces de gérer l'énurésie.

En attendant que votre enfant surmonte l'énurésie nocturne en grandissant, il existe des moyens efficaces de la gérer, comme en parler ouvertement pour soulager ses craintes, établir une routine pour le coucher et créer une atmosphère propice à une bonne nuit de sommeil. Vous devriez éviter de donner des boissons caféinées à votre enfant, car la caféine peut irriter la vessie. L'utilisation de sous-vêtements absorbants comme les sous-vêtements de nuit Goodnites® est une autre façon d'aider votre enfant à passer des nuits au sec.

Les façons de gérer le problème diffèrent selon les enfants et leur famille. Il se peut qu'une technique fonctionne pour un enfant, mais pas pour le vôtre. Essayez différentes solutions jusqu'à ce que vous et votre enfant trouviez celle qui fonctionne.

4. C'est héréditaire.

Chez la plupart des enfants qui mouillent leur lit, au moins un parent ou un membre de la famille proche a également souffert d'énurésie durant l'enfance. En fait, l'âge auquel le parent adulte a cessé de mouiller le lit est un bon indicateur du moment où l'enfant arrêtera lui aussi.

Si, enfant, vous mouilliez votre lit, partager cette expérience avec votre enfant peut l'aider à se sentir mieux. Votre enfant se sentira plus " normal " en apprenant que d'autres mouillaient eux aussi le lit quand ils étaient enfants, surtout s'il s'agit de parents.

5. Dans la plupart des cas, l'énurésie n'indique pas un problème de santé.

Comme l'énurésie est le plus souvent causée par une vessie qui n'a pas encore atteint son plein développement, elle n'indique habituellement pas un problème de santé grave. Bien sûr, il vaut toujours mieux emmener votre enfant chez le médecin pour un examen complet afin d'écarter tout état pathologique.

Si votre enfant cesse de mouiller le lit durant plusieurs mois et qu'il recommence soudainement, il pourrait s'agir de ce qu'on appelle l'énurésie secondaire, qui découle souvent du stress. Un médecin pourra déterminer la cause de l'énurésie secondaire et vous conseiller quant au traitement à suivre.

6. Votre enfant n'y peut rien.

Les enfants ne mouillent pas leur lit intentionnellement. Il est important de ne pas leur donner l'impression d'être responsables de leur énurésie. Gronder votre enfant ou le culpabiliser pour son énurésie ne fera que blesser son estime personnelle.

7. Vous pouvez trouver du soutien.

Pour bien traverser la période d'énurésie, il est essentiel d'avoir du soutien. L'information et les conseils offerts par d'autres parents peuvent vous aider à gérer le stress et la frustration que vous pourriez ressentir.

8. L'énurésie peut vous permettre de tisser des liens avec votre enfant.

Souvent, les enfants ont honte de parler de l'énurésie avec d'autres personnes que leurs parents ou les membres de leur famille proche. Selon la Dre Susan Bartell, psychologue et auteure établie à Port Washington, dans l'État de New York, parler de l'énurésie peut permettre au parent et à l'enfant de tisser des liens étroits.

" Comme les enfants ont besoin de pouvoir parler de leur problème avec un parent pour obtenir de l'aide et les parents doivent se montrer empathiques envers l'enfant, respecter son intimité et être sensibles aux problèmes entourant l'énurésie, un climat de confiance et un lien d'intimité s'établissent, remarque la Dre Bartell. Inévitablement, cette situation amènera le parent et l'enfant à se rapprocher. "

9. L'énurésie n'a pas à affecter la vie sociale de votre enfant.

Les enfants qui mouillent leur lit la nuit sont souvent nerveux avant d'accueillir ou de participer à une soirée pyjama, car ils craignent que leurs amis ne découvrent leur problème. En utilisant des produits absorbants, votre enfant peut se joindre aux soirées pyjama en se sentant plus en confiance. Pour plus de renseignements sur les soirées pyjama, consultez l'article " Survivre aux soirées pyjama : cinq questions et réponses pour aider votre enfant à gérer l'énurésie lorsqu'il n'est pas chez lui ".

10. Votre enfant apprend à faire preuve d'empathie.

Souffrir d'énurésie peut enseigner à votre enfant l'importance d'être compréhensif envers les autres.

Selon la Dre Bartell, " l'énurésie peut aider l'enfant à se montrer plus empathique en lui faisant prendre conscience que les gens peuvent être aux prises avec des problèmes embarrassants ou difficiles à gérer. Comme il vit un problème de cette nature, il est à même de comprendre que les autres aussi peuvent avoir des choses à traverser (par exemple avoir des difficultés d'apprentissage, devoir porter des lunettes, avoir une apparence ou un comportement différent...). Il devient ainsi moins susceptible d'agacer les autres ou de se moquer d'eux. "

Pour beaucoup d'enfants (1 sur 6, en fait), l’énurésie nocturne est un aspect normal de l'enfance et n’est pas inquiétante. Aidez votre enfant à se sentir moins seul et embarrassé en gérant adéquatement son énurésie nocturne jusqu’à ce qu’il la surmonte en grandissant. Faites-lui comprendre que l’énurésie nocturne est parfaitement naturelle et qu’il ne doit pas la laisser gâcher son sommeil.

*L'information fournie ici ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé. Si vous pensez que votre enfant éprouve des difficultés allant au-delà de l’énurésie nocturne ordinaire, veuillez consulter votre médecin.

Contenu connexe

Comment puis-je faire cesser ou guérir l'énurésie nocturne?

Dans ces vidéos, nos spécialistes expliquent que bien... POUR EN SAVOIR PLUS

Comment gérer l'énurésie nocturne d'un adolescent

Mouiller le lit peut être une source de stress à n'importe quel âge. Et si vous étiez un jeune adulte voulant cacher ce problème... POUR EN SAVOIR PLUS

Voir tout le contenu connexe

Recommandations

Cookie Settings