Huggies Pull-Ups
Conseils et aide avec l’énurésie nocturnes chez les enfants

Renseignements et conseils sur l’énurésie nocturne 

Médecin examinant les yeux d'un garçon

Auteur: Kristen Hass, CPNP and Ben Spitalnick, MD
Dernière mise à jour: 10/20/2020
Temps de lecture: 4.5 minutes
Nombre de mots: 1,122

Que faut-il prendre en compte si votre enfant mouille encore son lit

Votre enfant plus âgé ou adolescent mouille-t-il encore son lit? Devriez-vous vous inquiéter? Quand devriez-vous consulter le pédiatre ou le fournisseur de soins de première ligne de votre enfant ou un spécialiste en urologie? Voici ce que vous devez savoir et ce que vous devez prendre en compte :

L’énurésie nocturne se manifeste lorsqu’un enfant de plus de 5 ans ne parvient pas à contrôler sa vessie et ses mictions (urine) la nuit durant son sommeil.

L’énurésie nocturne n’est pas seulement stressante, frustrante et accablante pour vous, le parent, mais aussi pour votre enfant. Mais vous n’êtes pas seuls. L’énurésie nocturne est fréquente chez plus de 5 millions d’enfants aux États-Unis.

Elle est un peu plus courante chez les garçons que chez les filles. Et les enfants ont un rythme de croissance différent : à 5 ans, 20 % mouillent encore leur lit, à 7 ans, 10 % le font, et à 10 ans, 5 % le font.

L’énurésie nocturne peut même durer jusqu’à la puberté, car entre 1 à 3 % des adolescents plus âgés mouillent leur lit.

Comment un enfant contrôle-t-il sa miction lorsqu’il dort?

Les reins fabriquent l’urine et l’acheminent par des tuyaux dans la vessie. La vessie retient l’urine. Il y a une barrière musculaire (muscle du sphincter) qui retient l’urine dans la vessie. Lorsque la vessie est pleine, elle envoie un message au cerveau et le cerveau dit à la barrière de s’ouvrir.

Chez les bébés et les tout-petits, le cerveau et la vessie n’ont pas encore totalement compris comment fonctionner ensemble et la vessie se contente d’ouvrir la barrière et de libérer l’urine lorsqu’elle se sent pleine.

À mesure qu’un enfant grandit, son cerveau et sa vessie communiquent mieux et l’enfant peut donc contrôler sa vessie et uriner lorsqu’il est prêt.

Quelles sont les causes de l’énurésie nocturne?

  • Votre enfant peut avoir le sommeil profond/du mal à se réveiller et ne pas ressentir le besoin d’uriner.
  • Il peut avoir des reins qui produisent trop d’urine pendant la nuit.
  • La vessie de votre enfant peut être petite ou trop « irritable » et se contracter trop facilement, ou les nerfs qui la contrôlent peuvent être lents à se développer.
  • Parfois, l’énurésie nocturne est un phénomène familial et, par conséquent, la génétique y joue un rôle. Est-ce que vous, vos parents ou vos frères et sœurs ont des problèmes d’énurésie? Si c’est le cas, il n’est pas surprenant que votre enfant mouille aussi son lit. Si un parent mouillait son lit après l’âge de 5 ans, ses enfants ont environ 40 % de chance de mouiller le leur, et si les deux parents mouillaient leur lit, les enfants ont environ 70 % de chances de mouiller le leur.
  • Certaines maladies peuvent causer l’énurésie nocturne. Par exemple : les infections urinaires, la constipation, les maladies de la vessie ou des reins, un problème structurel du système urinaire ou du système nerveux, le diabète, l’apnée obstructive du sommeil, le déséquilibre hormonal, le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH), le stress et l’anxiété.

Est-ce que l’énurésie disparaîtra?

La plupart des enfants réussissent à surmonter l’énurésie par eux-mêmes; certains enfants qui mouillent leur lit peuvent avoir besoin d’un peu d’aide, et certaines situations d’énurésie nocturne peuvent être le signe qu’il y a un problème qui nécessite une attention médicale. Voyez comment vérifier si l’énurésie nocturne de votre enfant a cessé pour de bon.

Que pouvez-vous faire pour aider votre enfant à franchir cette étape?

Premièrement, rassurez votre enfant en lui disant que l’énurésie nocturne fait partie intégrante de sa croissance, qu’elle ne durera pas éternellement et qu’il n’en est pas responsable. Sachez également que la punition n’est jamais la réponse, votre enfant ne le fait pas exprès.

Vous pouvez essayer de :

  • Demander à votre enfant de boire plus tôt dans la journée et moins le soir.
  • Entraîner sa vessie : entraînez votre enfant à retenir son urine plus longtemps pendant la journée afin qu’il soit moins susceptible de se mouiller la nuit.
  • Demander à votre enfant d’essayer d’uriner 15 minutes avant d’aller au lit ou encore au début de sa routine du coucher et juste avant de se coucher.
  • Réveiller votre enfant avant de vous coucher ou au milieu de la nuit pour essayer d’uriner. Si le lit est mouillé au réveil, réveillez-le plus tôt. S’il mouille son lit après son réveil, réveillez-le plus tard. Vous devrez peut-être vous adapter pour trouver le bon moment.
  • Éliminer les irritants de la vessie : éliminer la caféine (comme le lait au chocolat, les boissons gazeuses et le cacao). la caféine donne aux enfants le besoin d’uriner plus souvent. Vous devrez peut-être aussi éliminer les jus d’agrumes, les arômes artificiels, les colorants (particulièrement le rouge) et les édulcorants.
  • Récompenser et féliciter votre enfant lorsqu’il se lève au sec en lui donnant des autocollants ou un nouveau livre.
  • Faire attention aux taquineries, surtout des frères et sœurs. Leur dire que ce n’est pas la faute de l’enfant, et que même les enfants plus âgés mouillent parfois le lit.
  • Si votre enfant se réveille dans des draps mouillés, ne criez pas et ne le punissez pas. Demandez-lui plutôt de vous aider à nettoyer autant qu’il le peut et expliquez-lui que ce n’est pas une punition et que ce n’est pas sa faute.
  • Utilisez des sous-vêtements absorbants et d’autres produits semblables à des couches au besoin : l’utilisation de sous-vêtements absorbants ne prévient ni ne retarde la toilette et le contrôle de l’incontinence. Ces produits peuvent aider à réduire le stress pour vous et votre enfant.

Quand s’inquiéter et prendre rendez-vous avec le fournisseur de soins de première ligne/pédiatre de votre enfant?

Si votre enfant :

  • est âgé de 5 ans ou plus et commence soudainement à mouiller son lit 2 ou 3 fois par semaine, alors qu’il ne l’a pas fait depuis au moins 6 mois
  • Accidents d’urine en journée
  • A 7 ans ou plus et mouille encore son lit
  • Ronfle ou fait des pauses ou des haltes respiratoires pendant son sommeil
  • Se plaint d’une sensation de brûlure ou de douleur lorsqu’il urine, doit uriner plus souvent, boit/se déshydrate plus souvent ou a des urines ou des écoulements roses ou rouges
  • Présente un gonflement des pieds ou des chevilles
  • Se plaint de douleurs au ventre ou au dos
  • A des accidents de selles

Ils parleront des antécédents médicaux de votre enfant, de vos antécédents familiaux, examineront votre enfant et effectueront très probablement des analyses de laboratoire, comme une analyse d’urine. Si aucun problème médical (comme le diabète, l’apnée du sommeil, la constipation, etc.) n’est constaté, dans certains cas, ils peuvent recommander « un système d’alarme de l’énurésie nocturne » ou des médicaments. Si ces recommandations ne fonctionnent pas, ils pourraient vous envoyer chez un urologue qui effectuera des recherches/tests supplémentaires pour votre enfant.

N’oubliez pas que, dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter de l’énurésie nocturne et que votre enfant surmontera probablement le problème. Il existe de nombreuses solutions, en ligne et dans les magasins, qui prétendent apporter une solution à l’énurésie nocturne. En tant que parent, vous voulez ce qu’il y a de mieux pour votre enfant, alors consultez le pédiatre de votre enfant avant d’investir dans ces programmes potentiellement inefficaces.

En fin de compte, le pédiatre de votre enfant est votre premier interlocuteur pour obtenir de l’aide. En savoir plus sur les autres méthodes pour lutter contre l’énurésie nocturne.

Contenu connexe

Mieux comprendre l'énurésie nocturne

Un enfant se réveille au milieu de la nuit, enlève les draps de son lit, les met au lavage, puis se couche sur le plancher pour éviter... POUR EN SAVOIR PLUS

Situation double : Énurésie à plus d’un endroit

Une mère s'inquiète parce que son fils de huit ans mouille son lit à la maison mais non chez sa grand-mère pendant ses longs... POUR EN SAVOIR PLUS

Voir tout le contenu connexe

Recommandations